400 ans après les aventures de Seiya, les guerriers de 3 camps essayent de survivre et de reconquérir ce qui leur appartient…
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le réveil de Caelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Le réveil de Caelia   Ven 18 Mar - 12:02

Caelia regardait Eos disparaitre dans l’horizon pour laisser place a l’astre solaire. Elle se sentait parfois perdue dans cette nouvelle vie. Cependant, la jeune femme n’avait encore eu de réponses a ses questions. En effet un homme été venue la retrouver lui affirmant qu’il devait la protéger et désormais elle reposait en ce lieu. Servit certes comme une princesse, mais ne sachant ni pour qui on la prenait, ni a quel but elle était ainsi traitée…. Ainsi elle profitait de ce calme face a tout ce qu’elle avait vécu. Et l’aurore était son moment favori, lorsque tous dorment et que les ténèbres de la nuit son chasser par la lumière de la vie. Dans la douceur de cet instant, la jeune femme observa ce qui l’entourait, poussant un soupir de lassitude .

Caelia : « Quant donc m’expliquera-t-on ce que je fais ici et ce qu’on attend de moi …. »

La jeune femme ne savait ni où elle se trouvait, si ce n’est les ruines qui pouvait indiquer une civilisation d’origine grecque voir romaine…. Elle s’attarda sur les plantes, mais aucune n’avait une prédisposition particulière, apparemment les propriétaires préféraient les plantes d’esthétisme plutôt qu’un potager ou un jardin médicinale… Malgré le fait qu’on soit au 24 ième siècle, la jeune femme ne comprenait pas que les hommes ne respectent pas plus la nature environnante, les produits chimiques étaient parfois utiles, mais pourquoi agir violement sur l’organisme lorsqu’on peut se prémunir avec des simples et des tisanes…. La jeune femme s’ennuyait mais elle ne pouvait pas non plus faire sa difficile avec l’attaque subit, elle était ici certainement plus a l’abri que dans n’importe quel autre lieu de ce monde.
La jeune femme entendit un bruit, elle se retourna et aperçue une silouhette, méfiante, elle recula, surtout surprise mais encore traumatiser par ce qu'elle avait déjà vécu. Ses lèvres s'entrouvrirent pour oser s'affirmer un minimun.

Caelia: " Qui est là ? Que désirez vous ? "

Une mèche rebelle vint chatouiller son nez , la repoussant d'un geste frémissant de la main. La jeune fille plissa ses jolis yeux en amande pour percevoir l'intrus qui venait de pénétrer en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelados
Chevalier du Sagittaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Ven 18 Mar - 17:07

Enkelados parcourait les couloirs de l'aile ouest où se trouvait la réincarnation d’Athéna, du moins celle-ci ne le s'avait pas encore. Enkelados la connaissant déjà puisqu'il l'avait sauver il y a 6 ans alors que celle(ci n'était encore q'une adolescente. Pour avoir sauver la futur réincarnation d'Athéna en offrant son corps au danger, l'esprit de la vrai Athéna qui avait pris possession d'une servante, lui décerna l'armure d'or du sagittaire en réunion privée en présence du grand-pope qui sur ordre de celle-ci lui ordonna de protéger cette jeune fille afin qu'un jour elle puisse s'éveiller. Pendant 6 ans il veilla sur elle se mélangeant au autres afin de rester auprès d'elle en permanence. Âgé de 26 ans, Enkelados sauva une nouvelle fois la réincarnation d'Athéna, enfin presque, celle-ci ne c'était toujours pas éveiller ce qui était pas très bon signe, mais maintenant qu'elle était âgé de la vingtaine, elle pouvait s'éveiller a tout instant. Marchant dans les couloirs, il stoppa devant l'entrée du balcon.

" Qui est là ? Que désirez vous ? "

Enkelados avait pris la peine de revêtir des habits civil: smoking décontracter. Il se présenta devant Caelia.

-Bonjour. Belle journée n'es-ce pas? Dit-il d'une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Ven 18 Mar - 17:34

La voix douce la rassura quelques instant, devant ses yeux se présentait un jeune homme un peu plus âgé qu’elle. Bien qu’elle ignora qu’elle le connaissait ou du moins que celui-ci la connaissait mieux qu’elle le savait. Mais la jeune fille crut le reconnaitre, ses yeux , ce charisme semblait lui revenir parfois en mémoire, pourtant comme un voile, elle n’aurait sut dire son nom. Saluant de la tête, n’ayant fait attention a ses habits dont elle était revêtue, tenue de déesse mais qu’elle ne savait pas.

Caelia: « Bonjour…. Heu oui…. Excusez moi mais … heu … auriez nous été présenter avant ? Votre visage me semble familier…. »

Elle sembla tout oublier l’espace d’un instant, mais d’instinct c’était comme si la jeune femme pouvait faire confiance en cet homme, quelques choses la guidait a ne pas craindre. Pourtant d’un coup comme une migraine, elle se rappela cette croisière, cette attaque, son monde qui avait basculé… L’ami de son père, ses mains se joignirent comme pour une prière.

Caelia: « Si vous plait, savez-vous comment ce porte l’homme qui était sur le bateau ? Il … mon père aussi s’y trouver … »

Ses paroles étaient presque enfantine, d’autres questions œuvraient dans son esprit, mais elle savait que les premières phrases n’auraient la réponse sûrement escompter en ce moment de révélation… La jeune femme plongea son regard dans lequel les larmes étaient prêtes a jaillir…. Était ce sa fierté, elle essayait de ne pas les verser… Ses mains se tordant avec anxiété…. Ses lèvres s’entrouvrant comme un écrin pour laisser apparaitre la nacre de sa dentition.

Caelia : « Je … je vous en supplie … Dites moi où nous sommes et ce qui se passe… Qu’es ce qui s’est passer …. Ce n’est pas possible … pourquoi aurais je échapper a la mort…. Pourquoi m’auraient ils protéger …. »

Des paroles désordonnées, le choc après un réveil qui faisait croire a un cauchemar, son esprit aurait voulu croire qu’elle s’était réveiller dans une villa ou tout autre lieux que son père et l’ami de ce dernier l’aurait déposer dans une chambre en arrivant après qu’elle se soit endormie… Que le cocktail avait fait son œuvre sur sa constitution fragile ….. Pourtant rien de cet espoir n’était possible…..
Athéna la déesse sentait que bientôt son heure viendrait, la jeune fille, son réceptacle, son âme d'incarnation était fragile et émotive, bientôt alors elle devrait s'appaisser, mais cette épreuve était essentielle car caelia découvrait l'envers du décor, elle découvrait les ténèbres et sans attaches peut être alors trouverait elle la force de combattre, la perte d'être cher, dans une autre vie un homme n'avait il pas tout sacrifié pour ceci .... une nouvelle fois le destin se rappelait a la déesse .... Désormais tout reposait en ce chevalier qui avait consacré sa vie dans l'ombre et la lumière a protéger l'écrin qui renfermait sa divinité.... Sa loyauté avait déjà été récompenser, mais athéna savait vie après vie que le respect se gagnait certes, mais que c'était aussi de par son amour pour ses chevaliers, leurs liens créers avec le temps qu'elle avait remporter ... Elle avait été victorieuse car ses chevaliers avaient appris dans le combat la sagesse de connaitre ses faiblesses et ses forces, de liés des liens que rien ne pouvait détruire.....
Revenir en haut Aller en bas
Enkelados
Chevalier du Sagittaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Ven 18 Mar - 18:12

« Bonjour…. Heu oui…. Excusez moi mais … heu … auriez nous été présenter avant ? Votre visage me semble familier…. »

Enkelados regarda l’horizon tout en s'adressant à elle.

*Si vous s'aviez qui vous êtes réellement*

-je me nomme Enkelados. Dit-il en jetant un regard tendre sur la réincarnation d'Athéna.

« Si vous plait, savez-vous comment ce porte l’homme qui était sur le bateau ? Il … mon père aussi s’y trouver … »

Enkelados pris un air grave.

-Je suis désoler pour votre père et les autres personne qui se trouvaient sur le bateau. Dit-il en gardant un air grave.

« Je … je vous en supplie … Dites moi où nous sommes et ce qui se passe… Qu’es ce qui s’est passer …. Ce n’est pas possible … pourquoi aurais je échapper a la mort…. Pourquoi m’auraient ils protéger …. »

Trop de question de la par d'une déesse, mais après tout il fallait bien qu'elle sache qui elle est réellement.

-Nous sommes au royaume de Poséidon le dieu des mers, je vous est sauver de la noyade. Votre survis n'es du qu'a la personne que vous êtes réellement. Ils vous ont protégez parce-que vous êtes l'avenir de la paix en ce monde...vous êtes la réincarnation d'Athéna, déesse de la guerre et de la sagesse. Votre royaume est celui de la surface, vous jouer le r^le d'arbitre et de protectrice des mortels et pour cela vous avez avec vous des hommes et des femmes prêt a se battre pour vous et l'avenir de l'être humain. Ont les appels les "Saints", chevalier d’Athéna se battant pour la paix pouvant fendre le sol du pied et déchirer le ciel du poing. Depuis les temps mythologiques, Athéna et Hadès se livre une bataille acharner l'un pour défendre le monde l'autre pour le réduire en esclavage...se sont eux qui ont envahit la surface détruisant et massacrant tout sur leurs passage. Dit-il sur un ton neutre le poing serrer. Il fis une pause et repris. Nous avons du fuir la surface, nous les derniers survivants et e dieu Poséidon nous a accueillit dans son royaume...malgré qu'il ne soit pas très enchanté. Nous sommes le seul espoir de l'humanité, mais nous ne sommes pas assez nombreux. Votre arriver ici était un signe du destin. Votre destin est de défendre la paix et la justice...en temps qu'Athéna. Dit-il en fixant l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Ven 18 Mar - 20:18

Cet homme ne la regardait pas, fixant l’horizon face au désespoir qui s’emparait du réceptacle qu’elle était. Enkelados, un nom qui ne lui disait rien et pourtant une partie d’elle le connaissait… Cet homme de l’ombre, ce chevalier, ce protecteur qui depuis six ans avait stopper sa vie pour la servir sans qu’elle le sache …. Ce regard tendre lui donnait deux sentiments, une partie d’elle voulait sourire tendrement, répondre a cet appel, tandis qu’une autre partie sombrait dans une inquiétude sans retour.
Les paroles suivantes firent sauter la dernière parcelle de fierté, il avait enchainé, peut être pour ne pas lui laisser le temps de se remettre…. Toutes les brides d’informations si indigeste, agir, laisser ce tourbillon l’emporter avant qu’il la noie dans une folie sans nom…. Elle se précipita sur lui tandis que le torrent de sa tristesse jaillissait. Son cri tel un animal meurtri transperça l’air comme un appel au secours….

Caelia: « Menteur ! Je vous crois pas !!! PAPAAAAAAAAAAAA!!!!!!!! Pa………. »

Ses doigts fins s’étaient transformer en arme du moins si elle l’avait pu , de ses petits poings, elle attaquer de coup l’homme qui l’avait sauvé, pouvait il comprendre qu’elle n’avait réagit que pour se sauver elle-même, ne pas défaillir… Lui qui n’y était pour rien, lui qui l’avait sauvé de la mort … Les paroles retournaient dans sa tête comme un écho persistant….

* Royaume de Poséidon….. Sauver de la noyade….. La personne que vous êtes réellement…. L’avenir de la paix en ce monde…. Réincarnation d’Athéna….. Chevaliers….. Vôtre destin….*


Tremblante, elle ressentie la tension régnante, l’empathie y aidant surement, souffrait il aussi… Que savait elle de sa vie… Et alors que ses larmes continuaient de perler sans qu’elle puisse s’arrêter un murmure, une mélodie semblait retentir, une chaleur l’envahissant….Elle releva la tête croyant que le jeune homme tentait de la bercer….remarquant sa blessure en cet instant…. Mais ne pouvant réagir car a peine eu t elle prononcée ses paroles, qu’elle eu comme un malaise.

Caelia: « Que … qu’avez-vous ….. »

<iframe title="YouTube video player" width="640" height="390" src="http://www.youtube.com/embed/71KFn09piJE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Comme un brouillard des images se formèrent, la jeune femme ne rêvait pas réellement, disons qu’elle recevait des informations… Réceptacle qu’elle était la déesse décidait enfin a former celle qui devrait guider, s’éveiller en elle-même pour trouver la sagesse….

Athéna:
« Je suis désolé …. J’aurais désiré que personne ne connaisse une telle tristesse… Cependant tu dois m’écouter… Enkeledos ne ment pas … et ces sentiments que tu ressent, ces visions sont celles d’une vie antérieure… Une de mes réincarnations, physiquement et sur certains aspect moral tu lui ressemble … Tout les 250 ans je réapparait pour protéger les hommes , Hades a prit le contrôle et sème terreur et obscurité…. Nous avons peu de temps Enkeledos dans l’ombre t’a protéger sur mon ordre… Caelia … Caelia je ne souhaite pas devoir t’utiliser comme un vulgaire réceptacle car tu es moi, et je suis toi… Vois moi comme une sœur, une jumelle… et accepte ce destin, où aucune de nous deux ne trouveras l’équilibre pour guider ceux qui donneront leurs vies pour nous protéger…. Caelia tout ce que tu as vu, tout ce que je vais tenter de t’apprendre, tu dois l’assimiler, l’accepter …. Je t’en supplie ne rend pas tous les sacrifices des chevaliers déjà mort où ceux a naître, la perte de tes êtres chers inutiles … Trouve le courage… Ecoute mon chant …. Tu possède un pouvoir bien plus grand qu’Hadès… Tu possède l’amour …. »

Lentement la jeune fille assimiler une partie des informations, comme un rêve, elle apprenait une existence qui lui avait sembler impossible, tel un pion d’échiquier elle se laissa aller a devenir une éponge, absorber ce que sa jumelle , son âme divine lui apprenait …. Elle ne comprenait pas tout, Enkeledos devrait sûrement peaufiner tout cela mais déjà une dimension s’ouvrait a elle, de cette empathie, elle apprenait a aimer, a rire, a souffrir de ses chevaliers de jadis, tout comme elle apprenait a respecter ses hommes nés pour combattre , mais elle ne comprenait pas une chose elle … Comment arriverait elle a les guider, a être a la hauteur, elle n’avait pas confiance en elle …. Un doux sourire la déesse l’étreignit lui assurant qu’elle la guiderait…. Caelia comprit en cet instant déjà une chose importante, si elle était l’incarnation d’une déesse, elle n’était pas un simple réceptacle…. celle-ci malgré toutes ses vies , se comportait comme une jumelle fantôme, une âme sœur, n’intervenant que si il le fallait, mais elle laissait la jeune fille restait de sa partie humaine, un être fait de peur, de joie, de rêves …. Son cœur se serra… Comme si elle fusionnait, dans les bras de son protecteur, scintillante, la lumière éclairant de sa divinité le corps meurtrie en son cœur…. Une voix s’éleva. La jeune fille ne semblait ni elle-même, ni être la déesse comme Enkeledos avait put déjà voir par le passé ….

« Au lieu de verser des larmes, fredonne une douce chanson.
Au lieu de sombrer dans la tristesse, ressens cette chaleur.

Même si le monde est ainsi,
Je ne pense pas qu'il soit facile de le changer.
Tout en purifiant silencieusement les ténèbres,
J'ai l'intention de continuer de marcher.

Je me demande si je peux me rapprocher, même lentement,
Des fragments de mon rêve, et de la personne que j'aime.
Je continuerai toujours, toujours à chercher
La silhouette de l'amour que j'ai dessiné dans mon coeur.

Au lieu de chercher pourquoi j'abandonnerais,
Il vaut mieux que je pense aux choses que je peux faire.
Même si parfois je trébuche,
Et même si j'ai l'impression de revenir en arrière,
Malgré tout cela, j'ai déjà pris ma décision.

Les choses que je peux faire pour toi
Ne sont peut-être pas vraiment nombreuses,
Mais malgré cela, j'ai envie de te caresser.
Au lieu de sombrer dans la tristesse, je vais ressentir cette chaleur.

Je me demande si je peux me rapprocher, même lentement,
Des fragments de mon rêve, et de la personne que j'aime.
Je continuerai toujours, toujours à chercher
La silhouette de l'amour que j'ai dessiné dans mon coeur.

Le globe tourne et tourne encore,
Le temps s'écoule encore et encore.
Au confins de ce monde, tu trouveras l'amour.
Avant d'arriver au bonheur, réalise ton rêve.

Je me demande si je peux me rapprocher, même lentement,
Des fragments de mon rêve, et de la personne que j'aime.
Je continuerai toujours, toujours à chercher
La silhouette de l'amour que j'ai dessiné dans mon coeur.
La la la...

Au lieu de verser des larmes, fredonne une douce chanson.
Au lieu de sombrer dans la tristesse, ressens cette chaleur. »

La même chanson que Caelia entendait, et avait reprit, s’arrêta et Athéna prit en quelques sortes le contrôle de Caelia, de ce corps qui avait encore besoin d’apprendre a faire ses pas en ce monde nouveau. D’un regard bienfaiteur, elle lui parla enfin.

Athéna: « Chevalier du Sagittaire, voila six ans que je t’ai demander de veiller sur celle qui est ma réincarnation….. Certains chevaliers seront surpris…. La vie parfois réserve des surprises même aux dieux ….Tu as accomplis ta mission… Mais comme vous, son cœur est une plaie qui saigne et ne sait comment se refermer… Je te prie d’être son guide dans ce chemin qui s’ouvre a elle…. »

D’un clignement de paupière Caelia observa le chevalier mais aussi la blessure, ses yeux rougit par le chagrin, elle s’en voulait de se montrer en quelques sortes égoïstes, pourtant pouvait on lui en vouloir d’agir ainsi, elle qui avait été bercer par la vie, ne subissant que peu d’épreuves, toujours protéger et choyer par les siens…. Le rouge au joue, ne se rendant vraiment pas compte de sa posture, réalisant soudain par la peur de ce changement radical de vie….. Elle ne comprenait pas encore tout mais les images étaient comme un film d’horreur, compatissante, honteuse , triste, tout ce mélanger… Seule sa main put trouver la force de se poser comme une aile de papillon sur la blessure de son protecteur… Athéna semblait l’avoir envahir de son cosmos, comme atténuant par sa douceur, sa protection celle qui partageait, celle qu’elle était inconsciemment au fond d’elle pour mieux l’envoyer hors du nid et voler telle une colombe.

Caelia: « pardon…… pardon… J’ignorait …. Je ….. »

Elle s’embrouillait, incapable de dire tout ce qu’elle pouvait ressentir, en même temps il n’est pas évident même si la déesse s’était surtout concentré sur une vie en particulier celle dont caelia semblait avoir beaucoup de point commun ,de s’adapter aussi facilement…. Elle baissa son regard, le portant sur la blessure, que pouvait elle dire faire …. Pourtant un changement avait déjà commencer…. La jeune femme s’écartant telle une pivoine au vu de ses couleurs marquant son visage, elle tourna le dos n’osant croiser le regard de cet homme….

« Chevalier ….. Vous êtes un chevalier n’Est-ce pas …. Je …. Pardon… Je crois que vous avez en charge une bien mauvaise élève …. Je … tellement de choses…. Elle … j’ai vu certains évènements, mais c’est comme un cauchemar …. Tout va si vite … Je vous en prie ne jugez pas mon ignorance …. Je ne sais si je dois rire de l’ironie du sort ou pleurer de ses visions, de ses hommes qui ont donnés leurs vies … que puis je faire …. Vous dites que mon arrivée est un signe… j’aimerais vous dire que vous êtes fou mais je ne sais lequel de nous deux détiens plus grande folie …. »

Elle tentait de sécher son visage ruisselant de larmes… Elle était perdue, pourtant dans son âme, dans son cœur, quelques choses la poussait a posséder un espoir, de sauter dans cette folie, qu’avait elle a perdre….. Elle releva la tête embrassant l’horizon. Un espoir naissant…..

Caelia: « Non je n’ai pas rien a perdre… N’Est-ce pas maman… Papa…. Qu’importe que se soit les fées qui m’ait offertes ou les dieux … si tel est ma destinée, alors je dois montrer avec fierté qui m’a ouvert la voie …. »

La douleur, la tristesse essayaient de combattre , le deuil n’était pas fait, mais le combat risquait d’approcher… La jeune fille courra envelopper de ses bras le cou du chevalier, dans un murmure pour dire qu’elle avait peur, elle se réfugia, comme si étant son protecteur il pourrait effacer les nuages ténébreux qui la menaçait….
Revenir en haut Aller en bas
Enkelados
Chevalier du Sagittaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Sam 19 Mar - 2:13

La réaction du réceptacle d'Athéna au paroles d'Enkelados furent comme un choque pour elle. elle frappa de ces petit poing le torse du chevalier.

« Menteur ! Je vous crois pas !!! PAPAAAAAAAAAAAA!!!!!!!! Pa………. »

Enkelados ne bougea pas, restant immobile sachant pertinemment que cette réaction était naturel. Enkelados fixa le visage de celle qui avait protéger pendant six longue année. Elle s'arrêta soudainement sur la cicatrice qu'il arborait au torse.

« Que … qu’avez-vous ….. »

Enkelados nu pas le temps de répondre que celle-ci entra dans une sorte de transe, celle-ci semblait rêver voir assimiler vue mots qui s’échappait de sa bouche inconsciemment. Prenant la déesse dans ces bras, il sentit soudainement une chaleur douce l'entourer.

*Athéna s'éveille t'elle enfin?*

Une voix chantant une douce chanson se fis entendre et en regardant de plus près, cette voix provenait du corps inerte de la réincarnation d'Athéna puis celle-ci s'arrêta. Un cosmos puissant et doux se fis plus intense et Enkelados s'écarta du corps. Ce corps inerte s'éveilla et Athéna pris possession de ce corps pendant un bref instant.

Athéna: « Chevalier du Sagittaire, voila six ans que je t’ai demander de veiller sur celle qui est ma réincarnation….. Certains chevaliers seront surpris…. La vie parfois réserve des surprises même aux dieux ….Tu as accomplis ta mission… Mais comme vous, son cœur est une plaie qui saigne et ne sait comment se refermer… Je te prie d’être son guide dans ce chemin qui s’ouvre a elle…. »

A ces paroles Enkelados avait poser genoux à terre, tête baisser.

-Je ferais selon vos ordres et je la guiderai car tel est mon devoir de chevalier. Moi Enkelados du Sagittaire, le jure. Dit-il avec respect, puis celle-ci disparu comme elle était venu laissant la place à la jeune femme. Enkelados pris la réincarnation d'Athéna dans ces bras et celle-ci posa sa main sur la cicatrice de celui-ci.

« pardon…… pardon… J’ignorait …. Je ….. »

La déesse s'écarta soudainement gêner et lui tourna le dos.

« Chevalier ….. Vous êtes un chevalier n’Est-ce pas …. Je …. Pardon… Je crois que vous avez en charge une bien mauvaise élève …. Je … tellement de choses…. Elle … j’ai vu certains évènements, mais c’est comme un cauchemar …. Tout va si vite … Je vous en prie ne jugez pas mon ignorance …. Je ne sais si je dois rire de l’ironie du sort ou pleurer de ses visions, de ses hommes qui ont donnés leurs vies … que puis je faire …. Vous dites que mon arrivée est un signe… j’aimerais vous dire que vous êtes fou mais je ne sais lequel de nous deux détiens plus grande folie …. »

Enkelados resta silencieux comme pour laisser Caelia s'exprimer.

« Non je n’ai pas rien a perdre… N’Est-ce pas maman… Papa…. Qu’importe que se soit les fées qui m’ait offertes ou les dieux … si tel est ma destinée, alors je dois montrer avec fierté qui m’a ouvert la voie …. »

La jeune fille courra envelopper de ses bras le cou d'Enkelados lui glissant à l'oreille qu'elle avait peur. Entourant le corps de Caelia de ces bras, il s'adressa à elle.

-Je serais là pour vous guider. Dit-il d'une voix douce et tendre alors que deux ailes d'or les entouraient. Enkelados avait revêtu l'armure d'or du Sagittaire.
Revenir en haut Aller en bas
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Sam 19 Mar - 7:18

Le chevalier n’avait pas bouger, recevant la torture mentale que la jeune fille vivait par cette expérience. L’homme braver l’inexpérience, la terreur qui explosait a cet être encore innocent. Il réagissait comme un tuteur rattrapant la plante mourante qui ne sait vers où puiser la lumière.
Alors qu’il la tenait dans ses bras se demandant si le miracle arrivait enfin, Enkelados eu la présence de sa déesse. Il accepta comme toujours la demande de la déesse, prendre sous ses ailes cette graine germant, qui n’arrivait a s’éclore pour l’instant. Athéna lui souriait, consciente que cette mission ne serait peut être pas la plus facile, pourtant le chevalier l’avait sauvé et avait veiller sur elle, sur son sommeil… Il était pour l’heure le plus apte a savoir comment gérer la partie humaine, l’enfant qui entrait dans ce monde…. N’avait il vu dans l’ombre ses moindres réactions durant six années, connaissant ses craintes, ses peurs, mais aussi ce qui la faisait rire , quel était le remède a ses pleurs.
Athéna reprit le silence, laissant place a sa partie humaine. Caelia avait reçu une partie du savoir, l’aidant a comprendre a assimiler. Bien que le choc fut rude… Elle n’était préparer a des visions si sanglantes….

C’est en se réfugiant dans les bras d’Enkelados, un triste sourire s’étirant de ses lèvres a son affirmation d’être là pour la guider, ressentant comme une vibration, une chaleur et a la fois la morsure du métal… L’armure du sagittaire, ses yeux se posèrent sur la protection d’or. La jeune fille avait certes des connaissances spirituelles grâce au savoir de sa mère, et bien que possédant certaines capacités, cette vibration fut comme une surprise, un petit cri mêlant émerveillement et surprise face a cet accoutrement que son sauveur remettait. Comme si elle n’avait besoin de question, ses paroles semblaient intriguées et a la fois comprendre ce mystère qui l’entourait…..

Caelia: « l’Arcifère…. Vous êtes le porteur d’arc …. Humm ???? »

Elle secoua sa tête et de ses grands yeux miroitants, la jeune fille posant sa tête sur le côté, émis comme une sorte de réflexion, où était ce une sorte de conversation muette avec Athéna ou même l’armure qui la rassurait…. Elle n’aurait sut le dire ….

Caelia: « Le sagittaire d’or …. Le gardien du neuvième temple du sanctuaire….. Chevalier d’or, chevalier d’argent, chevalier de bronze…. Les spectres règnent au sanctuaire …. »

Le sourire qui avait illuminer son visage a l’énonciation du sagittaire s’évanouit a l’énonciation des spectres…. Elle baissa la tête, comme songeuse. Remerciant les cieux pour lui offrir des hommes si courageux, après tout le sagittaire n’était il pas le symbole alliant la transition du côté matériel et spirituel dans l’astrologie… Oui malgré qu’elle soit humaine, elle avait été éduquée dans les mythes, les légendes a la croyance des fées, de la magie, ainsi elle ne pouvait sombrer. Elle se rappela a la blessure de ce torse…. Elle fixa sévèrement le chevalier, ses yeux étincelant, comme prenant une assurance nouvelle… Oui elle avait une assurance, car dans ce domaine, elle était habituer, elle connaissait comment agir….

Caelia: « Nous ne ferons rien de bon a me guider si je suis même pas capable de prendre soin de mon sauveur …. ! Sagittaire si te plait …. Découvre ton gardien afin que je le soigne …. Et vous Enkelados vous allez m’expliquer avant tout comment cette blessure est arrivée …. On ne soigne pas avec n’importe quoi une blessure faite avec du corail ou un acier …. Allons ! »

La jeune fille réfléchissait, il fallait avant tout désinfecter pour éviter une infection pour cela elle allait avoir besoin soit de vinaigre soit d’huile essentielle. Puis a vue d’œil , observant que la blessure avait du saigner, il lui faudrait faire utilisation d’argile ou de cataplasme de plantes avant de panser pour protéger la plaie… Oui dans les arts de protections pouvant paraître désuet la jeune fille avait là un dérivatif, si elle n’était pas à la base une sanguinaire, elle était une femme éduquée par des femmes qui avaient appris de nombreux arts… Inculquant ce savoir de génération en génération…. Oui se savoir allait finalement servir …. Elle posa son regard sur celui de son protecteur, un sourire triste mais qui pouvait donner espoir….

Caelia: « Je sais pas comment je devrais réagir…. Mais désormais j’ai peur que nous ayons peu de temps pour m’apprêter a mon rôle …. Alors essayons tous deux de donner le meilleur, bien que j’ai peur de vous décevoir de nombreuses fois dans cet avenir incertain…. »

Bien qu'ayant du mal a accepter son rôle de déesse, la jeune fille semblait décider a ne pas pleurer son sort, terrifiée et a la fois courageuse. Peut être que la déesse avait eu raison en respectant ainsi la mortelle qu'elle était en partie, de cette décision l'esprit se modulait, s'affranchissait sur les terres inconnues .
Revenir en haut Aller en bas
Enkelados
Chevalier du Sagittaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Sam 19 Mar - 14:57

« l’Arcifère…. Vous êtes le porteur d’arc …. Humm ???? »

Enkelados ne répondis pas et préféra enlacer sa déesse comme pour la protéger de son corps.

« Le sagittaire d’or …. Le gardien du neuvième temple du sanctuaire….. Chevalier d’or, chevalier d’argent, chevalier de bronze…. Les spectres règnent au sanctuaire …. »

Enkelados ne répondis toujours pas mais écoutais attentivement les paroles prononcer par la réincarnation d'Athéna. La déesse pris soudainement un air sévère en fixant le chevalier du Sagittaire.

« Nous ne ferons rien de bon a me guider si je suis même pas capable de prendre soin de mon sauveur …. ! Sagittaire si te plait …. Découvre ton gardien afin que je le soigne …. Et vous Enkelados vous allez m’expliquer avant tout comment cette blessure est arrivée …. On ne soigne pas avec n’importe quoi une blessure faite avec du corail ou un acier …. Allons ! »

L'armure d'or du Sagittaire se retira comme s'il elle comprenait les paroles de la déesse, dévoilant le torse nu et blessé d'Enkelados. Enkelados pris un air gêner.

-Ne vous inquiétez pas pour cette blessure ce n'est que superficiel. Le principal c'est que vous soyez en vie. Dit-il une main derrière la tête en signe de gêne. Enkelados retrouva sont sérieux quand celle-ci fixa le chevalier d'un sourire triste.

« Je sais pas comment je devrais réagir…. Mais désormais j’ai peur que nous ayons peu de temps pour m’apprêter a mon rôle …. Alors essayons tous deux de donner le meilleur, bien que j’ai peur de vous décevoir de nombreuses fois dans cet avenir incertain…. »

Enkelados posa sa main sur la tête de la déesse et afficha un regard tendre.

-Profitons de ce temps qu'il reste pour vous formez de mieux que l'on puisse l'être. Vous savez Athéna, vous ne pourrez pas me décevoir puisque les erreurs sont humaine et vous êtes humain avant d'être une déesse alors...comportez-vous comme tel et tout ira bien. Dit-il en affichant un sourire tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Sam 19 Mar - 16:00

Lorsque le chevalier du sagittaire la pris dans ses bras en un geste protecteur, la jeune fille perçut comme une douceur, une chaleur enveloppant son être…. Instinctivement elle comprit la différence entre les humains comme elle se croyait être et les chevaliers, les êtres prenant conscience de ce qui les entouraient, ceux qui par leurs esprits devenaient des élus, des êtres de destinée…. Pendant un instant elle se demanda si c’était cela le cosmos, si ces sensations que sa mère lui avait enseigner faisait parti de se monde. Elle n’osa se demander si sa mère été ou aurait put être de ses personnes, était ce pour cela cette mort si mystérieuse….
Mais alors qu’elle tentait de reprendre le dessus, l’armure sembla en accord avec elle. Un sourire traversant son visage. Elle aurait même put rire lorsqu’il prit un air gêner, cependant elle l’était tout autant, mais la jeune fille aurait a affronter bien pire que cette situation où elle se retrouverait a nettoyer une blessure.

Elle chercha du regard ce qui pouvait lui servir, sur une table des coffrets, elle s’y dirigea et trouva tout ce dont elle avait besoin, prenant un linge qu’elle mouilla avec de l’eau et quelques gouttes d’une fiole qu’elle prit dont l’odeur pouvait faire penser a la lavande.

Caelia: « Une blessure superficielle dans le passé a causer bien la vie d’homme …. Une simple coupure peut s’infecter …. »

L’homme la rassure, par ses paroles des brides de ses visions vint a elle…. Comme seiya croyant en cette saori, en Athéna qu’elle était…. Ces chevaliers là se battaient non pour la déesse Athéna mais pour cette femme qui avait cru en eux, qui s’était sacrifié…. Enkelados venait lui aussi la rassurer en affirmant qu’elle était humaine et donc faillible, qu’elle ne pourrait pas être parfaite… Dans ce sourire tendre, la jeune femme sentie sa peur s’abaisser légèrement sur l’appréhension qu’elle possédait. Alors qu’elle passa le linge sur la plaie, puis leva son visage plongeant son regard dans le sien. Une main frôlant la blessure, de l’autre main ses doigts effleurant sa joue, elle eu un sourire et vint déposer un baiser sur sa joue.

Caelia: « Merci chevalier…. Merci enkelados , je tâcherais de devenir meilleure, mais rappelez vous si je dois être humaine avant d’être déesse appelez moi Caelia même si ce prénom est aussi lourd que la déesse…. Vous me rappellerez ainsi toujours l’humilité de l’élève, de la grandeur de l’humain fasse aux récits de l’orgueil des dieux …. Athéna ne seras que lorsque nous y serons obligé …. »

Un premier pas vers la sagesse, la jeune fille n’en restait pas moins comme les fées espiègles et alors que ses lèvres prononçaient se souffle léger, un sourire narquois vint les étirées et elle donna une tape légère sur le torse du chevalier du sagittaire, ni éloigné ni trop proche de la blessure. Juste assez pour le surprendre et en même temps lui montrer aussi sa fragilité comme l’erreur qui venait de faire en l’appelant Athéna son statut de déesse , elle montrait qu’elle pouvait apprendre vite, et que caelia était Athéna, comme Athéna était caelia tout comme par le passé elle avait été d’autres femmes, apprenant a aimer, a pleurer, a rire, et a se battre. Un rire cristallin elle lui tira la langue comme le défiant d'oser réagir. Le professeur risquait de pâtir de l'apprentissage de son élève.
Revenir en haut Aller en bas
Enkelados
Chevalier du Sagittaire
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 30

Feuille de personnage
Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Dim 20 Mar - 11:53

« Une blessure superficielle dans le passé a causer bien la vie d’homme …. Une simple coupure peut s’infecter …. »

Enkelados venait de rassurer Athéna et celle-ci fit un geste qui le surpris enfin pas vraiment. Affichant de grand yeux ouvert comme s'y se geste le surprenait, mais en réalité c'était la tendresse dont elle avait pour lui qui le surprenait. Certes elle était reconnaissante de lui avoir sauver la vie, mais il était évident qu'elle ne se comporterait pas de la même manière en présence des autre chevaliers.

« Merci chevalier…. Merci enkelados , je tâcherais de devenir meilleure, mais rappelez vous si je dois être humaine avant d’être déesse appelez moi Caelia même si ce prénom est aussi lourd que la déesse…. Vous me rappellerez ainsi toujours l’humilité de l’élève, de la grandeur de l’humain fasse aux récits de l’orgueil des dieux …. Athéna ne seras que lorsque nous y serons obligé …. »

La déesse commença a assimiler ces leçons et elle en fit usage sur Enkelados en lui montrant d'un simple contact de la main sur son torse, que lui aussi était un humain et qu'il avait lui aussi ces faiblesses. La déesse de la sagesse tira la langue comme pour le défier de réagir ce qu'il fis en posant sa main sur la tête de la déesse et en l'ébouriffant en signe amical, en la fixant d'un air tendre. Enkelados revêtit a nouveau l'armure d'or du sagittaire et se dirigea vers la sortit , mais avant de partir il s'adressa à la déesse.

-Caelia, reposez-vous. Je vais faire rassembler les chevaliers d'or afin que vous puissiez connaitre les autres. Dit-il respectueusement, puis il partit en lançant un dernier regard tendre à la déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Caelia

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 28

Feuille de personnage
Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   Dim 20 Mar - 14:13

Caelia avait une tendresse pour Enkelados, qu’elle n’aurait peut être pas avec d’autres chevaliers. Si celui-ci avait une place privilégier, il fallait chercher la réponse dans un fait tout simple. Enkelados avait veiller sur elle sans qu’elle sache, il venait de lui sauver sa vie, et devait désormais la mener sur un chemin difficile. Le chemin de la sagesse pour devenir celle qui guiderait les chevaliers dans une guerre sainte en tant qu’Athéna s’incarnant en son âme. Ainsi face a la vie qui désormais allait changer pour elle, la jeune femme ne pourrait plus faire autant de caprices, ou agir a sa guise…. Il lui faudrait mettre se masque d’adulte et de responsabilité. Paraître et ne plus être dans un sens… Qui respecterait une déesse qui saute au cou de chevalier….. Alors Enkelados pouvait être désormais le seul a connaître la fragilité, les émotions de cette jeune femme… Celui qui pendant des années avaient vu en secret dans l’ombre l’enfant grandir. Lui seul pourrait accepter l’être qu’elle était… Pour les autres elle se devait d’être l’incarnation d’Athéna, courageuse, sage et protectrice.

Un éclat de rire comme un chant de cristal envahissant la gorge de Caelia, lorsqu’Enkelados ébouriffa sa chevelure. Un geste anodin, mais un geste d’une vie simple, d’une complicité. Chacun avait a apprendre des autres, Caelia elle apprendrait d’enkelados comme des autres chevaliers le courage et la constance, tandis qu’elle , en tant que leader devrait leurs apprendre a rester humble, a combattre pour protéger les êtres qui aimaient, mais a ne pas aimer le combat… Non ils ne devaient sombrer dans la folie sanguinaire des guerres saintes …. L’histoire lui apprenait que l’homme sous un prétexte de religion ou tout autres abusait …. L’homme devenait alors pire qu’un dieu des enfers…. Oui elle devait leurs apprendre la compassion, et l’amour de la vie…. Face au chevalier en armure, elle eu un sourire. Frémissante a l’idée de rencontrer les autres chevaliers d’or. Pourtant d’un signe de tête elle acquiesçai.

Caelia: « Bien, je vais me préparer a les recevoir. Revenez vite Enkelados. »

Elle lui fit un sourire, mais déjà l’angoisse prenait le dessus, s’imaginant une gaffe après l’autre les présentations… N’osant imaginer le physique où la mentalité des chevaliers…. Les chevaliers d’or…. Si elle comprenait bien les chevaliers d’or étaient ses chevaliers…. Ceux qui combattraient pour elle. La jeune femme chercher un miroir dans la pièce. Se plaçant devant l’objet de ses désirs, elle eu le souffle couper…. Cette robe était simple mais magnifique a ses yeux…. La coupe mettant ses formes en valeur, mais surtout ce qui la fit réaliser la transformation était l’image que lui renvoyait son reflet….

Caelia : * Comme je semble différente … Enkelados reviens vite ….*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réveil de Caelia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réveil de Caelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya le règne d'Hadès :: Quêtes et RP libre :: RP libre-
Sauter vers: