400 ans après les aventures de Seiya, les guerriers de 3 camps essayent de survivre et de reconquérir ce qui leur appartient…
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [concours décembre 2011] Rêve et désenchantement : la magie de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalie
Marina de l'Atlantide
avatar

Messages : 704
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 21
Localisation : Sans doute pas très loin du frigo...

Feuille de personnage
Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos:
230/230  (230/230)
Armure:
230/230  (230/230)

MessageSujet: [concours décembre 2011] Rêve et désenchantement : la magie de Noël   Jeu 29 Déc - 13:34


=> Il était cinq heures du matin. Les rayons mouillés de la lune pénétrait à peine par l’immense baie vitrée. Là, au milieu des décombres et des confettis malpropres, trainaient avec amertume quelques assiettes en cartons défoncées, une ou deux sarbacanes tordues et des emballages cadeaux déchiquetés par brouettes entières. Seul, comme un vieux loup solitaire contemplant de son œil éteint son ancien terrain de chasse, un chapeau rouge et blanc était piqué sur une chaise. Tout était sombre et silencieux, mais parfois, entre les ombres qui glissaient le long des murs, il semblait parfois qu’un fantôme errait entre les ruines, cherchant encore un peu l’atmosphère de la super géga méga fiesta qui avait fait bouger la graisse de tout Atlantis.

=> Ah la la mes aïeux, quelle fête, quelle fête ! Les quatre clans s’étaient rassemblés pour cette grande occasion, et la traditionnelle Trêve du Sapin Epineux avait été proclamée. Bien sûr, il y avait bien eu quelques tensions au début (et même à la fin, le bras droit d’Athéna n’était pas très réceptif), mais hop là ! Une bonne Macaréna et tout le monde était parti dans les étoiles ! Chaque clan avaient vu ses stars sortir des rangs pour mettre le feu à la piste de danse, soit par leur chorégraphie parfaite, soit par leur bêtise légendaire. Quelques jeunes Marinas avaient en effet tenté l’ascension de la boule disco, tandis qu’un ou deux Guerriers Divins avaient décidés de transformer un coin de la pièce en patinoire improvisée. Tout ce serait bien passé si Hadès n’était pas tombé à la renverse dans le punch à cause d’une plaque de verglas ! Poséidon, en servant à boire à Athéna, avait même retrouvé un nœud papillon rouge tombé de la poche de son frère… Bref, tout le monde était finalement parti avec son petit bonnet de Noël, plus ou moins éméché, sauf Odin bien sûr (en bon Nordique), qui avait pourtant englouti une bouteille de vodka cul sec.

=> C’est triste, une salle de fête sans fête ! C’est même sinistre… Brrrr… Le sapin avait un méchant air, éclairé ainsi par le néon de la sortie de secours, avec des yeux en fentes, un nez tout hérissé de verrue et une bouche béante… Partout, les chaises couinaient des lourds cartons éventrés qu’on avait posés dessus. Un souffle de vent, venant d’une fenêtre mal fermée, secouaient lentement les pans des longues nappes en papier tachés de vin écarlate… Tout à coup, la porte grince lentement, et une ombre se glisse furtivement dans la pièce. Aussitôt, elle se plaqua à terre, et rampait jusque derrière le sapin, où elle se tapit contre le mur. Elle remua encore un instant, puis s’allongea tout à fait et ne bougea plus. Enfin, jusqu’à ce qu’elle éternue et renverse une chaise avec ses pieds.

=> Une poignée de seconde plus tard, la porte s’ouvrait à la volée, lumière allumée, et une jeune fille blonde entrait. C’était Jessica, dont les appartements étaient assez proches du bâtiment.
- Il y a quelqu’un ? demanda-t-elle.
- BAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANZAIIIIIIIIII !
La silhouette cachée dans la pièce avait bondi, renversant le sapin, et plaquant la nouvelle venue à terre. Celle-ci se débattit en criant, avant d’essayer de changer de forme plusieurs fois, en variant les tailles : souris, chien, lézard, panthère, obèse… Mais toujours le poids qui pesait sur son ventre s’agrippait à elle avec plus de fermeté et d’euphorie. Finalement, l’agresseur s’assit sur sa proie, et braqua une lampe torche sur le visage de sa prisonnière
- Beuuuh, t’es pas le Père Noël toi !
Jessica s’immobilisa aussitôt : cette voix, ce n’était pas…
- Bien sûr que non, idiote ! Allez, dégage de là, gamine !
- Maiiis tu as tout fait rater… fit l’autre en se redressant.
Si, c’était bien Nathalie, la chouchoute du grand manitou. Lyumnades se releva tant bien que mal, et épousseta ses habits du revers de la main avant de lever un regard méprisant vers son interlocutrice. La Marina d’Atlantis était habillée en treillis, avait un casque du XXème siècle sur la tête, et trimballait à sa ceinture un effrayant bric à brac de boussole, jumelles et autres gourdes de survie. Elle s’était même maculée les joues de peinture noire. Une militaire. Ridicule.
- Mais qu’est-ce que tu fais habillée comme ça ?
A la question, la jeune brune quitta sa boue boudeuse d’enfant dérangée dans son programme, et prit un grand sourire enthousiaste.
- Bah j’attends le Père Noël ! Tu veux venir ?!
- Le quoi ?
- Le Père Noël ! C’est un gros monsieur qui…
- Le gars de la pub Coca-Cola au XXIème, je sais qui c'est, coupa Jessica, qui aimait étaler son érudition dans la connaissances du temps de l’avant-Hadès.
- Le gros monsieur qui habite en Laponie et qui apporte des cadeaux avec Rudolphe et ses lutins. Je suis sûre qu’on peut s’en faire un allié. Un traineau tiré par des rênes volants, ça serait très utile pour la guerre. Sans parler de tous les petits lutins qui pourraient aider à l’infirmerie ou à l’armurerie ! Ça ferait un atout pour Poséidon, non ?
Jessica la regarda un instant sans comprendre, puis explosa de rire.
- T’es encore plus bête que je le croyais !!
- Mais non, j’ai pris des carottes pour convaincre les rennes.
- Le Père Noël, il n’existe pas ! Il n’y a que les enfants qui croient à ce genre de contes stupides !
Nathalie se jeta sur elle, et plaqua sa main contre la bouche de la blonde.
- Chhht ! Si on n’y croit pas, il vient pas ! Tu veux vraiment qu’on perde la guerre ou quoi ?
Elle relâcha sa coéquipière, et la toisa d’un œil accusateur. Elle savait bien que Jessica n’était pas très soumise à son dieu, mais de là à vouloir empêcher Poséidon de gagner la guerre… La blonde la regardait, et à son hilarité se mêlait une pointe de dépit : comment une gamine pareille pouvait être le bras droit de Poséidon ?
- Bon, je te laisse attendre gentiment si ça te chante, mais moi je vais me coucher ! lança-t-elle finalement avant de sortir de la pièce.
Elle retourna dans ses appartements, atterrée. Cette mioche était vraiment trop crédule. Soudain, une idée germa dans son esprit. Elle se planta devant son miroir, et se transforma.

=> Pendant ce temps, Nathalie avait redressé le sapin, en avait profité pour ranger un peu la pièce (ce serait bête que le Père Noel se casse une jambe en trébuchant sur une chaise !), et avait repris son poste d’observation. Elle attendit longtemps, longtemps… Les secondes s’égrenaient une à une. Une heure passa, puis une autre… Elle luttait vaillamment contre le sommeil, mais ses paupières commençaient à se faire lourdes. Soudain, une branche craqua dehors, et un frisson parcouru l’échine de la jeune fille. Elle manqua de se redresser d’un bond, toute émoustillée par ce bruit étrange. Elle risqua un œil hors de sa cachette, et regarda par la baie vitrée. Dehors, un gros bonhomme habillé de rouge et de blanc la saluait de la main, ou plutôt de la moufle.
- YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! PAPY NOEEEEL !
Avant que Nathalie explose la vitre en s’élançant dessus, l’inconnu lui fit signe de passer par la porte. La jeune fille s’exécuta en courant.

=> Le temps qu’elle arrive, Jessica l’attendais en riant intérieurement. Quelle gourde ! Une simple transformation, un visage ridé, quelques kilos en trop, une barbe blanche, et elle trompait la grrrrande Nathalie d’Atlantis ! Elle en riait d’avance, et répétait le petit numéro qu’elle lui avait concocté…

=> Soudain, elle sentit une main qui se posait sur son épaule, et elle se retourna, surprise. Devant elle se tenait… Sa réplique. Un vieux un peu trop enveloppé avec des yeux rieurs et un manteau rouge. Le… Le Père Noël ? Le nouveau venu pris la parole.
- Bah t’es qui toi ?
C’était une voix qu’elle avait déjà entendu.
- Hey, reprit l’autre, c’est MOI que notre Seigneur Poséidon a embauché pour faire un cadeau-surprise à Sa très gracieuse Nathalie d'Atlantis en jouant le Père Noël pour lui faire plaisir ! Alors tu dégages !
C’est bien ça, le dieu avait payé un garde pour se déguiser et ne pas faire déchanter sa chouchoute. Jessica, abasourdie, retourna sans mot dire dans ses appartements. Sa supérieure était une naïve gamine et le dieu qu’elle protégeait un papa gâteau.

_________________



Je tracerai ma route en défendant mon dieu et en mangeant des bonbons !
YEAH !
Revenir en haut Aller en bas
http://dauphinae.skyrock.com/
 
[concours décembre 2011] Rêve et désenchantement : la magie de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» MARDI 20 DECEMBRE 2011
» Sondage du mois de Décembre 2011
» WWE Tables, Ladders & Chairs - 18 décembre 2011 (Résultats)
» WWE Tables, Ladders & Chairs - 18 décembre 2011 (carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya le règne d'Hadès :: Quêtes et RP libre :: RP libre-
Sauter vers: